Esthétique : Volume 3, Manuel de commercialisation, organisation des structures professionnelles et technologie des appareils PDF

Esthétique : Volume 3, Manuel de commercialisation, organisation des structures professionnelles et technologie des appareils PDF

Ozone Park, NY 11417 Joseph Cappello Brian Withers.


Avec ce troisième tome, les auteurs achèvent la présentation de l’enseignement professionnel des référentiels du CAP, BP, BAC professionnel et BTS esthétique-cosmétique. La première partie vous emmène à la découverte de l’univers des parfumeries et des instituts de beauté pour comprendre l’organisation et le fonctionnement des structures professionnelles. Un chapitre complet est consacré aux techniques de vente. La deuxième partie propose, sous la forme de fiches techniques, une description technologique du matériel et des appareils utilisés dans le cadre des soins esthétiques du visage et du corps, ainsi que leurs pratiques professionnelles. Des encadrés « mémo » et des résumés en fin de chapitre mettent en exergue les points à retenir. Plus de 250 photos et 60 schémas techniques illustrent et facilitent compréhension et mémorisation. A chaque fois que nécessaire, un éclairage scientifique mobilise les connaissances biologiques essentielles. Des exercices auto-corrigés pour chaque chapitre et une troisième partie consacrée à des exercices théoriques vous permettent de tester vos connaissances et de les mettre en application. Des spécimens apportent des modèles transposables. Un lexique des mots-clés en fin d’ouvrage explicite toutes les notions difficiles. Pour les étudiantes en esthétique-cosmétique, cet ouvrage est le support idéal pour réussir les épreuves écrites et orales des examens et s’intégrer dans la vie professionnelle. Il peut également fournir des outils de développement aux professionnels, acteurs du secteur.

Boissons, aides à la cuisson, thé en sachet et huile comestible. Ils commencent par une première priorité sur le langage – la capacité de communiquer qui sous-tend tout le reste de l’apprentissage. Le commerce ne couvre pas les réparations de véhicules routiers et les réparations d’autres équipements de transport et de machinerie industrielle (en particulier les réparations d’assemblages et de sous-ensembles mécaniques, pneumatiques, hydrauliques et électriques), la réparation de carrosserie et la réparation de pneus.-}

Comments are closed.