Halloween, histoire et traditions PDF

Halloween, histoire et traditions PDF

Alors que les costumes sont désormais considérés comme une distraction amusante, ils servaient à l’origine un objectif plus sérieux.


Depuis plusieurs années déjà, en France et dans toute l’Europe, citrouilles, masques effrayants de vampires et de fantômes, balais de sorcières… envahissent les vitrines des magasins tout au long du mois d’octobre. Et le soir du 31, adultes et enfants, dans une atmosphère carnavalesque, fêtent Halloween. Beaucoup pensent à tort que cette fête populaire vient des Etats-Unis. En réalité, Halloween — mot anglais signifiant « veillée sacrée » —, survivance des rituels druidiques de Samain, a son origine dans l’ancienne Irlande, Durant cette nuit de Samain, — à la pleine lune la plus proche du 1er novembre —, le monde des morts rejoint celui des vivants, et réciproquement, car selon une parole celtique, « la mort n’est que le milieu d’une longue vie ». Plus tard, cette étrange fête païenne sera récupérée par l’Eglise, devenant ainsi la Toussaint, non pas jour des Morts, mais « fête » de tous les saints. Jean Markale présente cette célébration primitive venue des temps lointains, puis analyse ses prolongements actuels dans notre société qui, curieusement, ranime ces coutumes surgies de l’ombre sans en connaître ni le sens ni la portée.

Cependant, Halloween a une histoire beaucoup plus profonde et, à certains égards, plus sombre, qui a donné naissance à l’une des fêtes les plus appréciées au monde. Cela a beaucoup aidé les missionnaires à répandre le christianisme. La fête chrétienne de la Toussaint a été établie pour honorer tous les saints, connus et inconnus.-}

Comments are closed.