Jung, l’expérience intérieure : Pensée jungienne et travail d’une vie (La quête du soi) PDF

Jung, l’expérience intérieure : Pensée jungienne et travail d’une vie (La quête du soi) PDF

Dans une vie antérieure, elle avait été la maîtresse de Goethe, et dans une autre vie antérieure, elle était la mère d’une précédente incarnation de Jung.


A partir de la tour de Bollingen que Jung a entièrement construite, sculptée et décorée de ses mains au fur et à mesure que se développait son expérience intérieure, Michel Cazenave suit et éclaire, pas à pas, la vie du psychologue dans son incessante confrontation à la mort, au sacré et à l’inconscient. Il éclaire ainsi le sens de l’expérience intérieure qui a guidé Jung toute sa vie, cherche à comprendre en décryptant le Livre rouge les épreuves qu’il a du affronter, les ténèbres de feu qu’il a du traverser, le pouvoir de la mort qu’il n’a eu de cesse de côtoyer. Il tente d’entrer dans les tourments d’une âme si angoissée de comprendre le monde qu’elle ne s’est jamais reposée dans les clairières qu’elle découvrait pourtant au fur et à mesure. Il pénètre dans cette oeuvre, comme une oeuvre alchimique, que représente une vie d’homme dès qu’on veut l’assumer.

Ceci a constitué l’introduction de certains des concepts clés qui sont venus pour distinguer le travail de Jung de Freud dans le prochain demi-siècle. Dans l’un d’eux, il a assisté à un cas frappant de dissociation de la personnalité. Edinger, E. (1984). La création de la conscience: le mythe de Jung de l’homme moderne.-}

Comments are closed.