L’ALENA conjugué au passé, au présent et au futur: L’intégration régionale 3.0 et les défis de l’interconnexion PDF

L’ALENA conjugué au passé, au présent et au futur: L’intégration régionale 3.0 et les défis de l’interconnexion PDF

Les ALE ne garantissent pas non plus des interactions économiques accrues entre les partenaires.


L’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) a fêté ses 20 ans. Visant à stimuler la croissance économique du Canada, des États-Unis et du Mexique, il a modifié en profondeur l’espace économique nord-américain et a créé des précédents pour de nombreux accords. Mais aujourd’hui, alors que les Amériques sont plus divisées que jamais et que le système commercial multilatéral semble au bord de l’implosion, peut-être l’ALENA ne cadre-t-il plus avec les inter-connexions de plus en plus fortes d’un monde en transformation ? Ne serions-nous pas, surtout, à l’aube d’interactions nouvelles entre les grandes régions du monde ?

Cet ouvrage rassemble les contributions de membres du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation portant sur le modèle de régionalisme développé en Amérique du Nord. Il propose tout autant un bilan des recherches effectuées à ce jour qu’un tremplin vers les réflexions qui s’imposent à l’avenir. La première partie traite de la dimension théorique du régionalisme en lien avec les principaux débats entourant l’émergence du régionalisme nord-américain. La deuxième partie expose la montée et le déclin relatif du modèle d’intégration de l’ALENA dans le monde, particulièrement dans les Amériques. La troisième partie présente les débats sociaux et culturels soulevés par le commerce et l’intégration régionale. Enfin, la dernière partie propose des études sectorielles.

À la lumière de cela, il est nécessaire d’analyser ce qui est arrivé aux pauvres et aux personnes extrêmement pauvres du secteur agricole mexicain avant et après la libéralisation du commerce. Mais les efforts renouvelés du groupe, parrainé par la Libye et l’Iran dans les années 1980, ont conduit à une répression plus violente et à des violations des droits de l’homme. En outre, une attention particulière doit être accordée aux obstacles non tarifaires, y compris ceux qui ont une incidence sur la facilitation du commerce, tels que les procédures et normes douanières.-}

Comments are closed.