L’euthanasie, tome 1 : Aspects éthiques et humains PDF

L’euthanasie, tome 1 : Aspects éthiques et humains PDF

Selon elle, l’abandon du traitement dans ces cas est différent du suicide assisté ou de l’euthanasie active, car «c’est la maladie, plutôt que le retrait du traitement, qui met fin à la vie».


La revendication d’un droit à mourir dans la dignité devient de plus en plus pressante dans nos sociétés, mais l’euthanasie suscite bien des questions et des polémiques. Est-elle un crime ou un acte ultime de soins? Peut-on aider à mourir? Quel est le rôle des soins palliatifs? Sur quels critères se fonder pour prendre la décision de retirer ou de prolonger la vie? L’acte d’euthanasie est-il en contradiction avec la Convention européenne des Droits de l’Homme? Ce premier volume analyse les différents aspects éthiques et humains en présence dans le débat sur l’euthanasie. Un deuxième volume présentera différentes perspectives nationales ainsi que l’état de la réflexion au niveau paneuropéen.

Ceci est un autre indice significatif que la sainteté en question n’est pas une propriété «ontologique» d’un être «hérité» par son origine divine, mais une qualité spirituelle et morale d’agir en responsabilité envers Dieu résultant d’une relation interhumaine Dieu-homme. Cependant, Kant a soutenu qu’il existe un principe de devoir plus fondamental qui englobe nos devoirs particuliers. L’importance fondamentale de l’autodétermination a toujours été l’attrait central des États-Unis, à la fois dans la longue série d’affaires juridiques fondées sur le consentement éclairé qui remonte au moins à l’affaire de 1914 Schloendorf c.-}

Comments are closed.