L’Homme, premier-né de l’Evolution : Dynamique du développement chez l’homme et les animaux PDF

L’Homme, premier-né de l’Evolution : Dynamique du développement chez l’homme et les animaux PDF

Spectre. Kirkwood TBL. Réparation et son évolution: Survival versus.


Voici sans doute l’étude la plus minutieuse et la plus complète sur une théorie évolutionniste qui fut exposée pour la première fois au début du XXe siècle par le zoologiste hollandais Louis Bolk, dans la lignée des travaux de Goethe sur la métamorphose. Bolk fut frappé de voir à quel point le bébé chimpanzé, avec son crâne arrondi, sa face plate, et ses seuls poils sur sa tête, ressemble à un bébé humain. Au cours de son développement, le chimpanzé perd ces traits humains pour retrouver les caractères propres à son espèce. En s’appuyant sur une étude comparative des organes humains et animaux, Verhulst montre que l’homme, contrairement aux autres primates, conserve toute sa vie sa forme juvénile. Renversant la théorie de Darwin, il en conclut que les humains ne descendent pas d’un ancêtre simiesque, mais que ce sont au contraire les singes qui, en évoluant, se sont écartés du prototype humain. Il montre également qu’à la capacité humaine à conserver la forme foetale («retardement») s’adjoint un plus ample développement («hypermorphose») des organes tels que les jambes, le larynx et le cerveau antérieur – ceux précisément grâce auxquels l’homme atteint ses capacités spécifiquement humaines : station debout, langage, pensée.
Cette réflexion parvient à se situer au-delà de la vieille querelle entre darwinistes et créationnistes. L’auteur ne cherche pas à savoir si les formes vivantes ont été créées par la sélection naturelle ou par Dieu. Il veut d’abord nourrir l’observation du lecteur et l’amener à se poser des questions.

«Ce livre relève d’un véritable tour de force. C’est la synthèse originale d’une pensée avant-gardiste fondée sur une impressionnante érudition. Dès que Jos Verhulst aborde l’essence vitale et dynamique de la biologie humaine, nous accédons à une représentation lumineuse de ce que nous sommes. Ses travaux proposent un antidote salutaire à trop de doctrines évolutionnistes poussiéreuses, insignifiantes et matérialistes. La science créative donne ici le meilleur d’elle-même.»

Martin Lockley, professeur de paléontologie à l’Université du Colorado, Denver USA.

Jos Verhulst, né à Londerzeel (Belgique) en 1949, est docteur en chimie théorique. Il a publié plusieurs livres sur l’Évolution et l’anatomie comparée, ainsi que des articles dans les revues Acta Biotheoretica, le British Médical Journal et les Annals of Human Biology. Il est co-fondateur du W.I.T., mouvement belge pour la démocratie directe.

Il a été prouvé que le plus fort n’est pas forcément le meilleur. Mais tu peux essayer. Et à un moment donné, il vous suffit de mettre fin à votre réflexion et de dire «Ok, j’y ai assez réfléchi, c’est ce que je vais faire. Boom’. Maintenant, quand vous agissez de cette façon, vous pouvez découvrir dans l’instance suivante, ou le jour suivant, ou le lendemain matin, que si vous y aviez seulement pensé un peu plus fort, un peu plus longtemps, alors vous n’auriez pas fait ce que tu as fait. Ainsi, leur stratégie devrait être de séduire des hommes naïfs et innocents qui devraient savoir et se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, ils se présenteraient mieux comme des divinités ou des créatures pieuses ou magiques qui exigeaient des sacrifices humains périodiques. , vraisemblablement des criminels condamnés à mort, des prisonniers capturés lors de guerres ou d’autres personnes indésirables.-}

Comments are closed.