Les téléphones mobiles, leurs stations de base et la santé. Etat des connaissances et recommandations PDF

Les téléphones mobiles, leurs stations de base et la santé. Etat des connaissances et recommandations PDF

Bien que les études ne soient pas concluantes, comme c’est le cas avec les téléphones cellulaires, il faut plusieurs années pour que le cancer se développe et les symptômes n’ont peut-être pas encore été détectés.


En juin 2000, la direction générale de la santé a constitué un groupe d’experts présidé par le docteur Denis Zmirou afin de dresser un bilan de l’état des connaissances en matière de risques éventuels pour la santé liés à l’usage des téléphones mobiles et à leurs équipements. Cette demande faisait suite à la publication de plusieurs rapports sur ce sujet au cours des dernières années, dont il convenait de réaliser une synthèse actualisée à la lumière des publications les plus récentes. Le rapport du groupe d’experts a été rendu public le 7 février 2001, il présente un état des connaissances scientifiques et s’accompagne de recommandations en direction du public et des pouvoirs publics. Ces recommandations ont été reprises dans le cadre d’un plan d’action des pouvoirs publics présenté le même jour que le rapport et progressivement mis en œuvre depuis.

Par exemple, en Asie du Sud, le taux de scolarisation a atteint 90%, mais il reste encore plus de 18 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire qui ne sont pas inscrits. En général, cela a été atteint en provoquant une réduction similaire de l’efficacité du téléphone. La principale variable indépendante était l’exposition au rayonnement électromagnétique non ionisant provenant des stations de base du téléphone mobile.-}

Comments are closed.