Mélanges de médecine, ou Choix d’observations recueillies à l’hôpital de Montluel Ain, 1830 et 1831 PDF

Mélanges de médecine, ou Choix d’observations recueillies à l’hôpital de Montluel Ain, 1830 et 1831 PDF

Au début du XXe siècle, l’Allemagne et les États-Unis avaient commencé à défier l’économie britannique, les tensions militaires et économiques entre la Grande-Bretagne et l’Allemagne étant les principales causes de la Première Guerre mondiale.


Mélanges de médecine, ou Choix d’observations recueillies à l’hôpital de Montluel (Ain), pendant les années 1830 et 1831 / par J.-A.-C. Olivier, médecin de l’établissement,…
Date de l’édition originale : 1832
Appartient à l’ensemble documentaire : RhoneAlp1

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Les dons internationaux sont acceptés avec reconnaissance, mais nous ne pouvons pas faire. Colorado Le trente-cinquième, en voie d’admission, des États-Unis d’Amérique. Sous ces règles strictes, on trouve peu ou pas de difficulté à prouver un mariage; et toutes les relations entre les sexes sont purement méritoires, à moins que les parties ne se prévalent des exigences légales de la célébration du mariage.-}

Comments are closed.