Moderato cantabile de Marguerite Duras (Fiche de lecture): Résumé complet et analyse détaillée de l’oeuvre PDF

Moderato cantabile de Marguerite Duras (Fiche de lecture): Résumé complet et analyse détaillée de l’oeuvre PDF

Mieux brûler sa vie comme Louis, désirant la perfection; ou comme Rhoda nous laisse, nous dépassant, au désert; ou en choisir un sur des millions et un seul comme Neville; mieux vaut être comme Susan et aimer et détester la chaleur du soleil ou l’herbe mordue par le gel; ou être comme Jinny, honnête, un animal.


Décryptez Moderato cantabile de Marguerite Duras avec l’analyse du PetitLitteraire.fr !

Que faut-il retenir de Moderato Cantabile, qui s’inscrit dans le genre du Nouveau roman ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette œuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée.

Vous trouverez notamment dans cette fiche :
• Un résumé complet
• Une présentation des personnages principaux tels que Anne Desbaresdes et Chauvin
• Une analyse des spécificités de l’œuvre : le Nouveau Roman, le mythe de la caverne et le rythme

Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l’œuvre.

LE MOT DE L’ÉDITEUR :
« Dans cette fiche de lecture sur Moderato cantabile (2016), avec Éléonore Quinaux, nous fournissons des pistes pour décoder ce roman représentatif du genre du Nouveau Roman. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l’œuvre et d’aller au-delà des clichés. » Laure Delacroix

À propos de la collection LePetitLitteraire.fr :
Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d’analyse d’œuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles aux formats papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers toute la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes œuvres littéraires.

LePetitLittéraire.fr est reconnu d’intérêt pédagogique par le ministère de l’Éducation.

Le résultat est un ensemble de scènes étrangement disjointes sans tentative d’unité; ou un acteur dont le personnage change d’une scène à l’autre; ou ensembles dans lesquels les spectateurs se rendent accidentellement à la caméra avec des figurants, qui en fait ont été embauchés pour faire exactement la même chose. Mais unique, cette voix de l’humanisme évangélique parle à travers le rouleau tonitruant d’un rire qui ne ménage personne et rien, en gardant son meilleur but pour le pire, la plupart ignorantes et les plus grotesques exposants de la théologie médiévale, l’érudition, la médecine et le droit que cherché à étouffer l’individu émergent. L’histoire m’a rappelé une femme dans notre île-ville qui a été dite être abandonnée par son fiancé quelques jours avant qu’ils étaient censés se marier.-}

Comments are closed.