Petite vie de saint Dominique PDF

Petite vie de saint Dominique PDF

Le pape a récompensé Dominique avec une nouvelle église, la basilique de Santa Sabina.


Dominique de Caleruega, né vers 1170 en Castille, fondateur de l’Ordre des Prêcheurs en 1215 à Toulouse, est mort à Bologne en 1221. Un homme du Moyen Âge ? Assurément, mais le XIIIesiècle a été, comme le XXe, un grand moment de révolution culturelle, sociale et religieuse et le dessein de Dominique garde une merveilleuse actualité. Un clerc, chanoine, homme d’Eglise ? Oui, mais avec l’ardeur d’un chevalier espagnol, la simplicité d’un pauvre de l’Evangile, l’audace d’un missionnaire rêvant des  » peuples barbares  » les plus éloignés. Un intellectuel ? Surtout un homme voué à une étude incessante de la Parole de Dieu par sa soif de mieux connaître Dieu pour le faire connaître et aimer. Un homme de prière ? Oui, brûlant du besoin d’intercéder sans cesse pour tous les hommes, austère pour lui-même, mais pour les autres mû d’abord par la compassion et la miséricorde, prompt à partager les larmes et plus encore à semer la joie. Dominique apparaît bien ici comme l’homme de Dieu et le serviteur de la Parole : Parole vivante entendue comme un appel, Parole contemplée dans l’Évangile. Parole partagée, proclamée, répandue toujours plus loin.

Ces duels se terminaient généralement avec quelqu’un qui se blessait et parfois sérieusement. Le garçon a été baptisé probablement après Saint Dominique de Silas dont le sanctuaire à proximité était un favori de sa mère. Gardant ces réserves à l’esprit, il est important de souligner que la vie de Dominic est un exemple particulièrement inspirant, en particulier pour un bon nombre de jeunes hommes et femmes qui s’offrent à l’Ordre des Prêcheurs, et qu’il a beaucoup à nous apprendre. en ce moment.-}

Comments are closed.