Poésie de la négritude: Une revendication identitaire PDF

Poésie de la négritude: Une revendication identitaire PDF

Ils exposent le monde non seulement aux lectures des meilleurs, mais reprennent aussi à travers les arts tout ce qui a été perdu lorsque les Africains ont été expulsés de leur pays.


Jean-Paul Sartre définit la négritude comme « la négation de la négation de l’homme noir ». Historiquement situé et en réaction à un européocentrisme ambiant, ce mouvement littéraire se veut antiraciste, anticolonialiste. Sur fond d’indignation et de révolte, Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire, Léon Gontran Damas affichent une fierté, revendiquent une appartenance en chantant une culture, une identité. De ce fait, la poésie est nécessairement liée à la politique, au militarisme.

Peu de poètes zimbabwéens sont capables d’évoquer dans un poème la particularité de l’environnement physique comme il le fait. La critique de la Négritude, en acceptant le constructivisme racial, doit donc indiquer pourquoi le scepticisme racial est une doctrine erronée. Celui qui s’en rapproche suffisamment, pour le comprendre, reconnaît vite qu’il s’impose partout en Afrique comme l’expression même de son être.-}

Comments are closed.