Prise de Jerusalem par l’Empereur Vespasien une Légende Medievale PDF

Prise de Jerusalem par l’Empereur Vespasien une Légende Medievale PDF

Ainsi, l’architecture de l’histoire et l’architecture du poème fonctionnent en tandem pour produire un poème qui a parlé profondément à la fin du XIVe siècle.


Le nom de Jérusalem n’a cessé de fasciner l’Occident médiéval, et la ville mythique est devenue très tôt un sujet littéraire. Parmi les récits les plus populaires figure celui de sa destruction en 70 par Vespasien et Titus. A la fin XIVe siècle, cette légende devient en Europe le miroir des illusions perdues face aux échecs des croisades d’Orient et à la chute du royaume chrétien de Terre sainte. Au croisement de l’Histoire et de la fiction, La Prise de Jérusalem est un récit couleur de feu et de sang.

Les Juifs devaient être autorisés à entrer dans la ville pour affaires et si une guerre éclatait. Pourtant, pour les 14 000 chrétiens de la ville, Noël est une très grosse affaire. II: L’âge hellénistique (Cambridge: Cambridge University Press, 1989), 614-656; Louis H.-}

Comments are closed.