Renouveau démocratique et pouvoir au Gabon (1990-1993) PDF

Renouveau démocratique et pouvoir au Gabon (1990-1993) PDF

Patten, qui a présidé le Parti conservateur de 1990 à 1992, a été nommé chancelier de l’Université d’Oxford en 2003.


A la fin des années 1980, après 21 ans de règne sans partage d’un parti unique, le Gabon entrait dans une période de crise, lourde d’incertitudes. En particulier dans les secteurs de l’administration publique ou privée, on assista à des manifestations multiformes qui avaient pour leitmotiv le renouveau démocratique. Le chef de l’Etat, Omar Bongo tenta d’y répondre en créant soudainement un nouveau parti politique, le Rassemblement social démocratique gabonais (RSDG), où les acteurs politiques de tous bords étaient conviés à préparer le retour au multipartisme intégral. Mais les forces sociales, jusqu’alors silencieuses, montèrent au créneau et rejetèrent sans ambages cette proposition. Après de nombreuses tractations, une Conférence nationale put se réunir de mars à avril 1990. Ses conclusions débouchèrent sur la mise en place de nouvelles institutions démocratiques. Les différents processus électoraux qui se déroulèrent de 1990 à 1993 confirmèrent apparemment cette ouverture politique. Mais la mise en place des nouvelles institutions se fit de manière très décevante, au point de faire redouter le retour à un parti unique. Cet ouvrage a pour objectif de restituer l’histoire de cette tentative d’ouverture démocratique, bientôt suivie par la réélection en 1993 du Président Bongo qui, ensuite, a su reprendre en main la gouvernance politique du pays. A un moment où ce pays semble en passe de connaître un nouveau tournant, le retour sur ce moment significatif peut être éclairant sur son avenir.

Homme politique indien, ministre des affaires étrangères (1996-1998) et Premier ministre (1997-1998). Des facteurs tels que l’existence généralisée de rendements croissants, le fort. La production se produira alors à la fois pour les ménages et les-}

Comments are closed.