Traçabilité dans l’agroalimentaire PDF

Traçabilité dans l’agroalimentaire PDF

Les technologies axées sur les données sont essentielles à l’élaboration de réponses plus rapides et plus rapides au rappel des aliments.


Dans le règlement européen n° 178/2002 sur la sécurité des aliments, la traçabilité est définie comme  » la capacité à retracer, à travers toutes les étapes de la production, de la transformation et de la distribution, le changement des denrées alimentaires et de toute autre substance destinée à être incorporée dans des denrées alimentaires ou des aliments pour animaux « . Les acteurs doivent donc disposer de systèmes et procédures permettant l’identification des denrées, mais ils doivent aussi savoir quelles informations doivent être tracées. Ce recueil apporte les outils nécessaires à la définition et à la mise en place d’un projet de traçabilité. II définit les informations à tracer, présente les moyens à utiliser et les bonnes pratiques à suivre. Il comprend notamment le fascicule de documentation FD V 01-020 regroupant les lignes directrices pour l’établissement d’une démarche de traçabilité, la norme NF EN ISO 22000 traitant des systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires et des exigences pour tout organisme appartenant à la chaîne alimentaire, ainsi que les normes et textes réglementaires aidant à la mise en oeuvre de cette démarche dans les filières agricoles et alimentaires. Tous les acteurs de ces filières, du producteur au distributeur en passant par le négociant et le transformateur trouveront dans Traçabilité dans l’agroalimentaire, les moyens de répondre aux obligations fixées par le règlement européen n° 178/2002.

Une entreprise peut sauver des vies en utilisant les technologies blockchain. Les opérateurs sont également encouragés à conserver des informations sur le volume ou la quantité d’un produit, le numéro de lot et des descriptions plus détaillées du produit, comme s’il est brut ou transformé. Cet effort de collaboration open-source utilisera des outils tels que la technologie blockchain et le suivi par satellite pour surveiller les ressources océaniques.-}

Comments are closed.