Winnie Mandela, l’âme noire de l’Afrique du Sud PDF

Winnie Mandela, l’âme noire de l’Afrique du Sud PDF

Mais vivant comme un homme libre, il a été prisonnier du système d’apartheid en Afrique du Sud après 27 ans, a aidé à démanteler l’apartheid et est devenu le premier président noir de son pays.


L’Afrique du Sud passe pour le  » pays de Mandela « . Mais l’homme qui a accompli un  » miracle  » politique est si exceptionnel qu’il ne peut être représentatif du pays couturé des plaies de l’apartheid. Ce privilège ambigu revient à son ex-épouse, la  » mère de la Nation  » durant les décennies de combat, mais qui n’est finalement pas devenue la Première dame de la nouvelle Afrique du Sud parce qu’elle s’est rendue coupable de crimes de sang à la tête du Mandela United Football Club, sa milice personnelle. Peut-on combattre un système hideux comme l’apartheid, sans en emprunter des traits, sans en embrasser la violence et la haine ? Voilà le fil conducteur de cette enquête biographique, riche en épisodes inédits, qui est aussi un retour sur le passé et une interrogation sur l’avenir de l’Afrique du Sud. II s’agit ici de retracer une histoire extraordinaire, celle d’une fille du Transkei qui  » monte  » à Johannesburg, la cité de l’or, où elle épouse en même temps que l’étoile montante de l’ANC une lutte sans merci qu’elle devra mener seule. Pendant les vingt-sept années que Nelson restera debout en prison, Winnie affronte l’apartheid au quotidien. C’est elle qui inspire la résistance contre l’ordre ségrégationniste, c’est elle, bien plus que l’ANC qui est en phase avec les townships rebelles, d’abord avec la jeunesse de Soweto, en 1976, puis avec tous les ghettos embrasés au milieu des années 80. Cependant, à l’heure de la victoire, elle perd tout : ses postes dans le mouvement anti-apartheid arrivé au pouvoir, son mari et son honneur. Elle n’est plus qu’une icône abîmée. Et si c’était cela, la vraie image de l’Afrique du Sud, le  » pays de Mandela  » qui se révélera après la mort de Nelson ?

Le cinéaste suit avec habileté le développement du caractère du couple au cours de l’emprisonnement de Mandela, montrant comment leur relation autrefois puissante et intime est rompue par l’apartheid, le temps et la perte. Day et de reconnaître le 50e anniversaire de l’assassinat de King avec des programmes qui célèbrent l’héritage du Dr King, y compris le nom de l’Académie « Je ne suis pas votre nègre » de INDEPENDENT LENS (lundi 15 janvier). Le village où est né Mandela et où il a été élevé abritait quelques centaines d’âmes qui habitaient dans des huttes de ruche appelées des rondavelles faites de briques de boue, avec des planchers façonnés dans des fourmilières broyées mélangées à de la bouse de vache.-}

Comments are closed.